4 sept. 2013

La princesse nue (1976) et Taboo (1980) VO+STFR

Double séance pour adultes !

Deux films inédits en VOSTFR !

Deux films où l'érotisme et le sexe sont agrémentés d'un scénario (oui, un vrai scénario) !



The nude princess (1976) - VOSTFR

Mariam Wilson Zamoto, dite Princesse, ex mannequin devenue princesse par le bon vouloir du dictateur de Taslamie, le sanguinaire Kaboto, est envoyée par ce dernier en mission économique en Italie. Elle doit négocier une série d'accords d'investissements. Les industriels italiens se pressent au portillon, pressentant de juteux contrats qu'ils espèrent léonins. Kaboto menace « sa » princesse des pires représailles si sa mission échouait. Mais ce n'est pas le seul danger qui guette notre héroïne : la presse à scandales n'attend qu'un pas de travers et une photo compromettante pour lancer la curée... quitte à provoquer elle-même le scandale. Sur qui Princesse pourra-t-elle compter ? Sur Fogget, de la mission économique italienne ? Sur la rebelle en exil Linda Zamo ? Sur Gladys, sa jolie conseillère et par ailleurs espionne industrielle de talent ?

Critique chez sueursfroides.fr
Extraits : "Eh bien, voici un film qui sort des sempiternels sentiers battus et rebattus par le tout-venant de la production italienne. Un pur film populaire mais qui ne ressortit pas des genres alors en vogue. Oh, certes, il s'agit quand même d'un érotique, mais qui a le bon goût d'agrémenter ses nudités d'un scénario nanti d'enjeux véritables, lesquels ne cherchent pas (seulement) à déshabiller ses actrices. Enlevez les nus et le film conserve intacte son intrigue (« bon, cela dit et tout bien réfléchi, n'enlevez rien du tout, laissez ce soin aux actrices et à leurs vêtements »).
" Tout au long de Parties déchaînées, le réalisateur Cesare Canevari manie l'ironie et le sarcasme sans avoir l'air d'y toucher."
"La France attendra la 13 février 1980 avant de pouvoir découvrir cette petite perle de Canevari, sortie sous le titre de PARTIES DÉCHAÎNÉES." 

Liens :
Film
Sous-titres maison

Taboo (1980) - VOSTFR

Barbara (Kay Parker) voit son mari la quitter après une dispute entre eux. Il la laisse seule avec son fils, Paul. Frustrée et désireuse de trouver un nouvel homme, Barbara se rend à une blind date avec un homme qui l'invite à une partouze. Pendant ce temps, Paul couche avec sa petite amie, mais semble cependant avoir quelques désirs œdipiens... Barbara refuse de participer à la partouze et rentre chez elle. Bien qu'elle n'ait pas participé, le spectacle de la partouze a éveillé son désir et la pousse à rejoindre son fils dans son lit, après quoi elle le séduit et couche avec lui. Par la suite, Barbara entame une relation avec son patron, Jerry Morgan, mais continue à coucher avec son fils. (source Wikipedia)
L'avis de bis.cinemaland.net
Extraits : "TABOO décline un scénario plus consistant que de coutume et aborde frontalement (mais de façon assez innocente) le thème de l’inceste. Kay Parker offre d’ailleurs une composition très convaincante, y compris dans les passages dramatiques où elle se laisse aller à la culpabilité suite à une première relation sexuelle avec son fils. L’actrice, qui fut une des grandes stars du hard des années 80, associe un naturel charmant, un corps superbe (sans le moindre recours à la chirurgie) et d’authentiques capacités d’actrice, bien mises en valeur par un métrage allant au-delà de la simple enfilade de passages osés."
" Si le thème incestueux peut rebuter certains, TABOO se place résolument dans le domaine du fantasme (comme en témoigne les séquences chaudes et amusantes où intervient Gina, une sorte de psy vivant un ménage à trois des plus stimulants) et ne cherche nullement à provoquer la discussion ou à mettre le spectateur mal à l’aise. La progression de l’intrigue s’avère toutefois finement étudiée et le rapprochement entre Kay Parker et Mike Ranger (qui incarne son fils même si il parait âgé une bonne trentaine d’années) se fait de manière très plausible et aboutit à une séquence incestueuse à la fois perverse (par le thème abordé) et sensuelle (par la qualité de la mise en scène)."

Liens multiup.org :

Film 
Sous-titres maison

7 commentaires:

  1. Trés intéressant ce double-programme ! Merci pour la recherche et les sous-titres.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais vu la jaquette de "The nude princess" sur MY DUCK IS DEAD et elle m'avais donné envie de voir ce film. La chose va être réalisable grâce à tes précieux sous-titres. Un grand merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  3. "PARTIES DÉCHAÎNÉES" avec Ajita Wilson transsexuel né Georges!!!!!
    Chaude séance de minuit en perspective.....Merci

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces deux inedits.La princesse nue je souhaitais le visionner depuis longtemps.Merci à toi.

    RépondreSupprimer
  5. The nude princess (1976) le lien est mort dommage
    bravo et merci pour les partages

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le film est toujours disponible sur My Duck is Dead. C''est vite trouvé, en 5 secondes ! Est-ce un coup de fatigue ? Nouveau venu sur google ? Allez, voilà le lien vers la page :
      http://www.myduckisdead.org/2013/12/the-nude-princess-1976-cesare-canevari.html

      Supprimer