6 nov. 2013

Regards sur les ouvriers et le monde du travail (Les dossiers de l'écran) VF + VOSTFR

La double séance

Des gens sans importance (France, 1956)
Routier mal marié, Jean Viard ne trouve aucune compréhension auprès de sa famille avec laquelle il ne s'entend guère. Avec son fidèle coéquipier Berty, il s'arrête souvent au relais « La Caravane » où il rencontre Clotilde, une petite bonne d'une vingtaine d'années. Lassitude, solitude des deux êtres qui, irrésistiblement attirés l'un vers l'autre, se rapprochent. Un amour solide naît. De multiples contretemps vont empêcher Jean et Clotilde de former un couple durable.
Durée : 1h 38 mn



Le film : http://safe04.1fichier.com/
Présentation du film



Saturday night sunday morning (GB, 1960)
Arthur Seaton travaille en tant qu’ouvrier tourneur dans une usine de Nottingham. Il tente d’oublier les heures épuisantes passées à l’usine dans la chaleur enfumée des pubs, dans les parties de pêche dominicales et dans les bras d’une maîtresse, Brenda, mariée à l’un de ses collègues.
Le jour où Brenda tombe enceinte de lui, la situation se complique pour Seaton…
"Avec Samedi soir, dimanche matin, le metteur en scène Karel Reisz s’inscrit parmi les précurseurs du cinéma réaliste et social britannique. Le film offrit par ailleurs à Albert Finney, auteur d’une performance remarquable, son premier rôle important au cinéma."
Durée :  1h 29 mn


Le film : http://u728243.letitbit.net/download/1525508/04166.057f1adca0496101d729649e76d3/Saturday.Night.and.Sunday.Morning.1960.HDRip_Epidemz.Net.avi.html
N.B. : choisir la piste son n°2
Les sous-titres synchronisés : http://www.multiup.org/download/5999c79b39a5eb5b8b31afd1573c928f/Saturday.Night.and.Sunday.Morning.1960.HDRip_Epidemz.Net.srt

Le plus culturel : "Saturday Night and Sunday Morning a (..) un immense impact sur la culture pop anglaise jamais démenti à ce jour. La chanson des Smiths There is a light that never goes out de l'album The Queen is dead s'inspire d'une phrase de Doreen (I want to go where there's life and there's people devenant I want to see people and I want to see life) tandis que le titre du premier album des Arctics Monkeys Whatever People Say I Am, That's What I'm Not (dont la pochette affiche le visage d'un pur lads glandeur clope au bec à la Albert Finney) reprend une des répliques cultes d'Arthur. On peut ajouter un titre des Stranglers et aussi de Madness en 1999 intitulé Saturday Night and Sunday Morning en hommage au film pour mesurer son importance dans l'appel à un nouvel idéal de vie pour les jeunes anglais."
Source :  http://www.iletaitunefoislecinema.com/chronique/4629/samedi-soir-dimanche-matin-saturday-night-and-sunday-morningkarel-reisz-1960


Le document
Un excellent film documentaire qui croise des "petites gens" dans plusieurs régions de France, de nos jours, en expliquant leur parcours et leurs difficultés, suite aux bouleversements de l'industrie en particulier, concernant la recherche de travail et la quasi survie au quotidien.

La France En Face (France, 2013)
Durée : 1h 27mn
Mp4 - 572 Mo

Résultat de trente ans de changements, la France a aujourd'hui deux visages. Dans les 25 métropoles qui totalisent 40% de la population sont concentrés les cadres, les techniciens spécialisés et l'essentiel des immigrés. C'est là que 80% du PIB du pays est produit. Hors de ces villes, dans le reste de la France, se retrouvent des millions d'employés et d'ouvriers, qui constituent la «France des fragilités». Ils vivent dans la précarité et constatent le fossé grandissant qui les sépare des urbains entrés dans l'ère numérique. A travers des rencontres, des témoignages et l'étude de travaux de spécialistes, c'est le portrait d'une France oubliée qui apparaît.

http://uptobox.com/iswb2qc7io1o
http://ul.to/wu4u5lbs
http://turbobit.net/0j43hq4fd2kn.html

Liens trouvés sur le web

Je serais sensible à ce que vous partagiez en retour vos avis sur cette formule des dossiers de l'écran, et sur le thème abordé. Merci.

4 commentaires:

  1. Merci pour le travail fourni en particulier pour ces doubles séances.

    Bonne continuation pour le Blog et pour ces "dossiers de l'écran "qui nous plongent quelques années en arriére.

    "Un Vrai Cinéphile".

    RépondreSupprimer
  2. Belle formule, qui offre une alternative au post traditionnel qui complète bien le panel des blogs cinéphiles.

    RépondreSupprimer
  3. Excellent! Et bravo pour l'éclectisme des choix.

    RépondreSupprimer
  4. Du travail de qualité pour un sujet intéressant ! Bravo et encore merci !!

    RépondreSupprimer