5 févr. 2017

L'Armée Brancaleone (1966) VO+STFR

Victime de bandits, le chevalier Arnolfo Main-de-Fer est laissé pour mort et dépouillé de ses biens par un groupe de paysans sans scrupule. Ceux-ci mettent la main sur un parchemin qui confère à celui qui le détient la possession du fief d'Aurocastro, dans les Pouilles.
Ils se mettent alors en quête d'un chevalier qui puisse prendre possession d'Aurocastro en leurs noms. Leur choix se porte sur Brancaleone da Norcia, chevalier incapable, déshérité et affublé d'un cheval jaune particulièrement peu coopératif.
Brancaleone et son armée de loqueteux entreprennent le long voyage vers leur fief...


Titre original : L'armata Brancaleone
Réalisé par : Mario Monicelli 
Produit par : Mario Cecchi-Gori  Edmond Ténoudji  Fidel Osete  Fair Film  Marceau-Cocinor  Vertice Producciones Cinematograficas 
Genre : Aventures parodiques
Durée : 01:54:00

liens trouvés chez Kebekmac


En feuilletant il y a quelques jours un livre publié en 1982*, je tombe en page 6 sur la photo suivante : 

avec en légende : "Barbara Steele, L'Armata Brancaleone (Mario Monicelli)."

Ah ! la joie du néophyte ! Je m'empresse de chercher des fichiers sur internet, et je trouve un .avi de très bonne qualité (source torrent) ainsi que des sous-titres synchrones. 
Ce film s'avère être une bonne comédie d'aventures. 
Il mérite donc un rappel, amenant à kebekmac (qualité non vérifiée, vu que j'ai utilisé une autre source). Profitez des liens encore valides !
Partie 1 : monicelli66_armata.7z.001 (700.0 MB)
Partie 2 :  monicelli66_armata.7z.002 (603.2 MB)

A lire : 
"Une épopée picaresque aux cent épisodes dans un Moyen-Age de fantaisie, barbare et anti-conventionnel, où s'équilibrent merveilleusement le burlesque, la farce, l'aventure, la satire historique."
"Le succès considérable rencontré par l'armée Brancaleone a incité Mario Monicelli à lui donner une suite, Brancaleone s'en va-t'aux croisades, sortie en 1970.
Le personnage de Brancaleone a pu être perçu comme un Don Quichotte italien."
"Tout le monde en prend pour son grade, Brancaleone comme ses soldats, les seigneurs, les prophètes de la Chrétienté."
* Cinéma érotique, sous la direction de Jacques Zimmer, Edilig, 1982. 128 pages, noir et blanc.


 Le générique animé joyeux et la chanson principale sont deux des atouts, hors interprétation, de ce long métrage.




5 commentaires:

  1. J'avais fait la traduction du 1 et du 2, publiés dans la Caverne puis dans l'UFSF.

    Le 1 est aussi passé en vostf dans le cinéma de minuit de France3 il y a 3 ou 4 ans.

    RépondreSupprimer
  2. Un grand merci pour cette merveille!
    Ricco

    RépondreSupprimer
  3. Merci de permettre de revoir cette vieillerie.
    Attention les fichiers sont en extension 7z.
    Il faudra donc un logiciel du type FileSplitter 1.3 pour les réunir en 1 seul Rar.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais pas ce film mais je vais faire confiance à Monicelli déjà auteur de perles dans la + pure tradition italienne ; merci

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir , excellent film vu à l'époque de la Caverne .

    Cordialement , Clyde .

    RépondreSupprimer