25 juin 2018

Le monstre de Venise aka Novices libertines_Il mostro di Venezia (1965) VO + STFR



 Un tueur en série vêtu d'un équipement de plongée est en liberté dans les canaux de Venise. Il tue des femmes en les noyant dans le canal et en ramenant leur corps dans sa tanière sous-marine (un monastère submergé), où il les embaume pour préserver leur beauté. Un jeune reporter est chargé de couvrir un groupe d'étudiantes en visite à Venise, et lorsque l'une d'entre elles disparaît, il s'implique dans la recherche du tueur. Il tombe amoureux d'une des jeunes filles, ne réalisant pas que "l'Embaumeur" l'a marquée comme sa prochaine victime.




L'histoire d'un homme un peu dérangé qui vénère trop les femmes... Sous-titres maison.



"Le film est réalisé dans un style combinant des éléments du giallo italien et des films Krimi ouest-allemands et présente des scènes de voyage à Venise, un tueur qui s'habille comme le Fantôme de l'Opéra et un imitateur italien d'Elvis Presley! Le style est très proche des films mystère d'Edgar Wallace (Krimis) qui étaient réalisés en Allemagne de l'Ouest à l'époque."
https://en.wikipedia.org/wiki/Il_mostro_di_Venezia


Un duo à la laurel et Hardy (voir image ci-dessous) agrémente certains passages de l'histoire. 
Les investigations menées par un jeune reporter en parallèle à l'enquête policière ainsi que l'amitié du journaliste et du commissaire sont d'autres éléments plus traditionnels.
Enfin, l'atmosphère de mystère et d'épouvante est bien rendue grâce à l'environnement vénitien, les canaux et les quais la nuit, ainsi que les souterrains labyrinthiques.

A lire également :
http://le-giallo.over-blog.com/article-16173782.html
"(...) ce petit film a fait les beaux soirs des salles spécialisées dans les films d’horreur comme le Brady ou le Styx à Paris."




Le film dans sa version doublée en anglais :
https://uloz.to/!UveRZuaP/il-mostro-di-venezia-1965-dvdrip-x264-cg-mkv#fileParameters

Les sous-titres maison : 
https://www.podnapisi.net/subtitles/fr-mostro-di-venezia-il-1965/YZFF

20 commentaires:

  1. Ah celui-là il vaut le détour : un giallo des 60's avec un touche gothique.

    RépondreSupprimer
  2. Un grand merci pour la traduction de ce film !

    RépondreSupprimer
  3. Grand merci pour ce mixte giallo-krimi .

    RépondreSupprimer
  4. Extra. Vraiment rare et en plus un excellent (pseudo) giallo. Merci.

    RépondreSupprimer
  5. merci pour la découverte et le partage

    RépondreSupprimer
  6. Encore une très belle trouvaille, merci !

    RépondreSupprimer
  7. une belle découverte en perspective.Merci

    RépondreSupprimer
  8. merci pour cette pépite.

    RépondreSupprimer
  9. WAW une rareté, merci beaucoup pour la découverte

    RépondreSupprimer
  10. trop jeune pour l'avoir vu au Brady que je fréquentais beaucoup, mais"vu" sur une vhs italienne non sous-titrée mais je n'y avais pas tout compris, tant l'image et le son étaient déplorables. Je vais quasiment le (re) découvrir... merci pour la traduction et le choix, comme d'habitude, judicieux

    RépondreSupprimer
  11. Merci, c’était un des rares qui manquaient à ma collection de gothiques transalpins VF ou sous-titrés !

    RépondreSupprimer
  12. J'aime bien Venise c'est vraiment une ville mystérieuse, curieux de découvrir ce film
    Merci pour cette traduction et pour cette découverte

    RépondreSupprimer
  13. Très bonne idée cette traduction, merci.

    RépondreSupprimer
  14. Merci beaucoup pour cet AMSTERDAMNED vénitien.

    RépondreSupprimer
  15. Merci beaucoup pour ta traduction. Bravo pour ton taf.

    RépondreSupprimer
  16. Merci à tous pour vos interventions, au sujet d'un cinéma de genre qui est capable de captiver plus de 50 ans plus tard.

    RépondreSupprimer
  17. merci le cinephile du grenier pour ses raretés qui fait un equilibre en attendant les classique qui sorte bientot chez Le Chat qui Fume. La maison près du cimetière et Perversion story

    RépondreSupprimer