25 mai 2020

Le bis en version originale

Le cinéma populaire de genre du monde entier est l'objet constant depuis maintenant une dizaine d'années de la part de traducteurs, repackeurs, et nombre de blogs sont suivis très régulièrement par des amateurs enthousiastes et souvent éclairés, les uns retrouvant leurs souvenirs de jeunesse, les autres naviguant avec délices dans une époque où ils n'étaient pas encore nés...
Étant fan de ces films des années 50, 60 et 70, je me suis lancé en 2013 dans la traduction d'inédits italiens, américains, turcs, anglais, chinois, parfois même japonais, grecs ou indiens. J'en ai partagé avec plaisir un certain  nombre sur deux blogs complémentaires.
Aujourd'hui, je constate que je peux suivre des intrigues dans leur version originale et que la traduction ne me parait plus être un besoin automatique. Je conserve néanmoins une réserve de films à traduire selon leur genre (western européen) ou leur pays d'origine (Chine et Turquie). Cela signifie que mes articles se feront de pus en plus rares, et que je continuerai à alimenter ce blog en fonction de mes découvertes en VO, avec éventuellement des sous-titres en anglais, en italien ou en espagnol. 
Vous aurez donc des occasions soit de vous lancer dans la traduction, soit de regarder les VO. 
Cet article restera en deuxième place sur la page du blog, suivi par l'accès aux films antérieurs par genre. Si une traduction survient, elle paraitra en premier donc en haut de page. Les partages, comme d'habitude, sont indicatifs, reprenant des vidéos présentes sur internet, et ne seront pas renouvelés.

La Tribu perdue_The lost tribe (1949)

Une aventure de Jungle Jim, personnage incarné par Johnny Weissmuller (16 films entre 1948 et 1956, plus une série télé de 26 épisodes en 1955 !). 
Des envahisseurs blancs ont percé le secret de l'emplacement de la cité cachée de Dzamm et Jungle Jim est appelé à la rescousse. Le patriarche de la tribu espère qu'avec l'entremise de Jim et une offre de diamants la cupidité des hommes blancs sera apaisée. Chot, le fils du patriarche, est responsable de la perte du secret. Il s'est amouraché d'une femme blanche, Norina, dont l'oncle, Calhoun, a scellé une alliance avec le capitaine Rawlings pour dérober à la cité cachée ses diamants. Jim est capturé par les hommes blancs qui veulent le forcer à les guider vers la cité sacrée. Norina essaie de le délivrer, mais elle est tuée par Calhoun. Li Wanna, la ravissante fille du patriarche, est capturée elle aussi et Rawlings et Calhoun l'utilisent pour forcer Jim à les guider vers Dzamm, où ils mettent à sac le temple. Mais avant qu'ils aient pu s'enfuir avec leur butin, une colonie de gorilles, des amis de Jim, attaquent et mettent hors d'état de nuire les bandits
https://ok.ru/video/739182250591
Ce film (le deuxième sur 16) a comme particularité de lorgner vers le fantastique avec l'apparition d'un  gorille géant qui se bat entre autres contre un  lion.
A lire :  https://bmania.pagesperso-orange.fr/JungleJim.htm


"En raison de la popularité de ce célèbre personnage de bande dessinée, deux films ont été produits au Mexique avec l'acteur canadien Jeff Cooper dans le rôle de Kalimán. Sa voix a été doublée par Luis Manuel Pelayo, l'acteur qui a joué le rôle de Kalimán dans la pièce radiophonique, afin de la faire correspondre au son si familier au public de la radio.
Le premier film, Kalimán, el Hombre Increíble (1972), a été entièrement tourné en Égypte. Il a bénéficié d'une distribution internationale, provenant des États-Unis, du Mexique, de l'Espagne, de l'Italie et de l'Égypte. Le film est librement inspiré de la première histoire, Los Profanadores de Tumbas (Les pilleurs de tombes), mais en y ajoutant un thème de science-fiction. Pendant près de vingt ans, il a détenu le titre du film mexicain le plus cher jamais tourné. Il a connu un énorme succès, étant sorti en salle pendant plus d'un an. La durée de tournage initiale était de 180 minutes, mais elle a été réduite à 109 pour une sortie ultérieure à la télévision.
Le deuxième film, Kalimán en el Siniestro Mundo de Humanón (1976), basé sur les aventures de la radio et de la bande dessinée du même titre, a été tourné au Brésil et au Mexique. Il a cependant eu moins de succès que le premier."
En Égypte, des bandits du désert menés par Éric, un voleur de tombes, attaquent la maison d'un antiquaire, à la recherche d'une carte secrète. Nila, la fille de l'antiquaire, est attrapée par les voleurs et donnée à des marchands d'esclaves, tandis qu'une relique qu'elle portait est vendue dans un mont-de-piété. Le fils de l'antiquaire, Zarur, ainsi que le professeur Morgan et sa fille Alice, se lancent à la recherche de Nila et du fragment de la carte qui était caché dans la relique volée. Apparemment, la carte indique l'endroit où la tombe de l'ancêtre le plus ancien des Pharaons est située. Mais la relique est maintenant entre les mains de Kaliman, un homme mystérieux aux pouvoirs étranges qui vit dans le désert et combat l'injustice. Bientôt, Kaliman rejoint Zarur, Morgan et Alice pour empêcher Éric de libérer l'énorme pouvoir qui reste enfermé dans la tombe du pharaon...
https://ok.ru/video/1227596761815
ou
https://uptobox.com/m50arbe5ylx8


Un pirate terrorise les îles des Caraïbes en asservissant les femmes à l'état d'esclavage. Une de ces femmes demande l'aide de Samson pour les défendre. 


Rebecca, une jeune femme, hérite de sa grand-mère un somptueux manoir, et elle s'y rend accompagnée de son petit ami et de Charlotte, une amie. Une fois dans les lieux, elle évoque ses origines, et tandis que le petit groupe visite, le film se déroule en flash-back successifs où l'on apprend que les lieux ont été habités par un redoutable vampire qui a finalement été vaincu. Rebecca découvre un parchemin contenant une incantation susceptible de ressusciter le vampire.

Perry Liston, journaliste tombé aux mains des Chinois, est considéré comme un espion. Son ami de cellule lui donne une bague magique qui rend son propriétaire invisible vingt minutes toutes les dix heures. Ainsi il réussit à fuir, mais pris dans l'engrenage des services secrets mondiaux, il se voit entraîné dans de multiples aventures...
 


Résumé complet du film :
En 1890, dans le petit village de Bellingham, en Northumbrie. L'herpétologue Horace Adderson a réussi à maîtriser la maladie mentale de sa femme Martha en lui injectant régulièrement du venin de serpent. Lorsque Martha meurt en donnant naissance à leur fille, la sage-femme locale Addie Harker, que les villageois croient être une sorcière, proclame que le bébé - qui ne cligne pas des yeux et est froid au toucher - est le mal à l'état pur, la "progéniture du diable" et doit être détruit. On l'arrête avant qu'elle ne puisse poignarder le nouveau-né avec des ciseaux. Mais elle court au pub du coin et une foule en colère la suit jusqu'au laboratoire d'Adderson et met le feu à sa maison. Juste avant leur arrivée, le Dr Murton, qui a mis le bébé au monde, la sauve en la confiant à un sympathique berger qui la gardera toute la nuit. Murton ne sait pas qu'Adderson a été tué par une morsure de serpent alors que son laboratoire brûlait et pense qu'Adderson reviendra chercher l'enfant au matin. Murton quitte alors Bellingham pour une longue période de recherche en Afrique.
Dix-neuf ans plus tard, Murton revient et apprend que plusieurs cadavres ont été découverts dans la lande, chacun contenant des quantités mortelles de venin de cobra royal. Encouragés par Addie, les villageois, effrayés, croient que la malédiction de la femme serpent est sur eux. Le colonel Clyde Wynborn, qui s'est retiré dans le village, téléphone à un ancien collègue de l'armée, devenu inspecteur à Scotland Yard, pour lui faire part de ces étranges événements. L'inspecteur dépêche Charles Prentice, mais le jeune détective est sceptique quant aux aspects surnaturels de l'affaire alors qu'il commence son enquête.
Charles fait bientôt la connaissance d'une belle jeune femme, bien que froide au toucher et ne clignant pas des yeux, nommée Atheris. Elle est le bébé des Adderson et élevé par le berger jusqu'à sa disparition mystérieuse. Atheris est attirée par Charles par la mélodie qu'il joue à la flûte d'un charmeur de serpents que Wynborn lui a donnée.
Après avoir discuté de l'affaire avec Wynborn et avoir revu Atheris, Charles se rend chez Addie, où elle épingle une poupée vaudou au mur et dit à Charles de lui tirer dessus trois fois. A ce moment-là, Aggie lui dit que la malédiction de la femme serpent est désormais rompue - mais que lui, Charles, doit tirer trois fois sur Atheris et la tuer. Charles ne croit pas à ce qu'il a appris et décide de retourner à Londres. Il s'arrête au pub de Bellingham pour rédiger son rapport et Polly la barmaid le convainc que la malédiction est bien réelle. Charles part ensuite à la recherche d'Atheris. Lorsqu'il découvre la peau du corps entier qu'elle a perdue, comme le ferait un serpent, et qu'Aggie lui explique ce que c'est, il croit lui aussi qu'Atheris est la femme-serpent.
Entretemps, un garçon du village est mort d'une morsure de serpent. Murton croit qu'Atheris a tué le garçon et entreprend de la détruire. Mais lorsqu'il pointe son fusil sur elle, Atheris le tue. Le père du garçon, désemparé par la mort de son fils et assez ivre, se rend lui aussi dans la lande pour trouver Atheris. Elle le tue également.
Après avoir trouvé le corps de Murton, Charles rattrape Atheris et lui dit qu'il comprend qu'elle ne peut pas s'empêcher d'être ce qu'elle est et qu'il s'assurera qu'elle ne lui fera aucun mal. Mais elle se transforme instinctivement en cobra, et après avoir menacé Charles, il est obligé de lui tirer dessus à trois reprises, comme l'avait prédit Aggie. De retour à Scotland Yard, Charles soumet son rapport à l'inspecteur, qui le détruit rapidement - non pas parce qu'il craint qu'on ne le croie pas, mais pour la raison contraire.

The Wild Pussycat  (1968) VO
"est un classique méconnu du cinéma d'exploitation. Produit en Grèce en 1968, il n'y est sorti officiellement qu'en 1972, dans une version coupée. L'intrigue simple concerne une femme dont la soeur a été exploitée et poussée au suicide par un proxénète véreux. Pour se venger, la femme séduit l'homme, le drogue et l'emprisonne dans une pièce insonorisée, le tourmente à travers un grand miroir sans tain en exécutant de sensuelles danses de strip-tease et en faisant l'amour avec des hommes et des femmes alors qu'il ne peut que regarder, impuissant à l'arrêter ou à le rejoindre. Sa vengeance finale sur lui est si choquante qu'elle fait encore sourciller aujourd'hui." 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire