27 déc. 2018

La Déchaînée de Shanghai (1972) VOSTFR

Miss Tien est à la recherche de l'homme responsable du suicide de sa sœur. Au bout de quelques années, elle finit par le débusquer. Il a élu domicile dans les environs d'une petite ville vivant sous le joug d'une mafia locale qui embauche un homme de main japonais. Mais Ling Shih Hua n'est plus l'ordure qu'il était. Il a refait sa vie auprès d'une femme attentionnée, et souhaite faire tomber le parrain responsable des maux de la région. Le couple supplie miss Tien d'attendre que Ling Shih Hua accomplisse sa mission avant de passer à exécution.
 
Avec :  Angela Mao Ying
Chang Yi
J'ai beaucoup apprécié la prestation des deux acteurs principaux, suivez donc les liens vers leur filmographie, et que cela puisse vous donner l'envie de les connaître mieux et de traduire des inédits, qui sait ?

Le justicier solitaire, la soeur vengeresse, l'amoureuse du héros, les duels, les méchants ... Du cinéma bis divertissant avec des moments d'émotion dedans, et une musique adéquate. 
Bon film.

22 déc. 2018

Crevez, vermines! Detective Bureau 2-3 (1963) VO + STFR

Un cinéma de genre abordable, plein d'action, rythmé par une musique rock d'influence américaine, où se croisent et s'affrontent yakuzas, police et détectives privés.
Deux noms à retenir : Seijun Suzuki à la réalisation, et Joe Shishido comme acteur.
Pour compléter la filmographie des années 60 de Suzuki, on visionnera par ailleurs
La Jeunesse de la bête (1963), La Barrière de chair, Le Vagabond de Tokyo (1966) et La Marque du tueur.

A lire : 
http://cinemadebastien.blogspot.com/2010/12/detective-bureau-2-3-crevez-vermines.html
https://www.psychovision.net/films/critiques/fiche/267-detective-bureau-2-3 
https://www.avoir-alire.com/detective-bureau-2-3-la-critique-du-film
http://www.cinefiches.com/film.php?id_film=39086

16 déc. 2018

Coin lecture : Panorama des genres au cinéma

Les éditiions Charles Corlet, basées en Normandie, ont édité en 1993 un ouvrage aujourd'hui épuisé, intitulé "Panorama des genres au cinéma", qui en 216 pages fait un tour d'horizon des genres cinématographiques nous intéressant particulièrement ici, tels que le peplum, le film de cape et d'épée, le fantastique et la  science-fiction par exemple.
C'est un livre collectif, chaque auteur livrant une vision personnelle de chaque genre dans un article assez condensé d'une dizaine de pages, avec références bibliographiques et liste succinte d'oeuvres considérées comme références.
Il s'agit, plus précisément, du numéro 68 de la revue CinémAction, coéditée par Corlet et Télérama. J'espère bien trouver un jour certains autres numéros, qui traitent soit d'un thème, soit d'un pays, soit d'un genre particulier, soit encore d'un réalisateur.

La belle image illustrant la page de garde est tirée de La machine à explorer le temps, de George Pal. La seconde, en page 11, est une scène de L'homme qui rétrécit, de Jack Arnold.
La lecture du livre est très agréable, et constitue un très instructif et motivant voyage dans le temps et autour du monde (Hollywood, Japon, Inde, Amérique du Sud, et même Europe...).

Voici donc quelques notes de lecture.

11 déc. 2018

Les 14 Amazones (1972) vostfr

Le général Yang Tsung Pao, dernier descendant mâle de la famille Yang (si on excepte son fils Wen-Kuang), famille ayant versé beaucoup de sang pour l’Empereur depuis des décennies, tombe dans une embuscade et meurt courageusement en défendant la frontière contre l’ennemi, le roi Hsia et ses cinq fils. Apprenant la nouvelle, sa veuve Mu Kuei Ying, escortée du reste des femmes de la famille, la Grande dame en tête, part en croisade vengeresse.