20 sept. 2018

Films bis et grindhouse en V.O., et plus si affinités (mise à jour 7)

De nombreux films sont disponibles sur le web en VO sans sous-titres français ou traduisibles, comme vous l'avez sans doute déjà remarqué. Ils ont néanmoins attiré ma curiosité, et je les garde en attente de visionnage. 
En voici la liste pour que vous puissiez éventuellement découvrir des curiosités qui vous auraient échappé. Mais aussi et surtout donner votre avis sur ce que vous avez déjà vu, aimé ou pas aimé.
J'indique lorsque c'est possible un ou des liens encore valide(s).
Le contenu de l'article variera au gré des commentaires et de mes découvertes.
Avec l'espoir que certains ont dans leurs archives des versions françaises ou des sous-titres en projet...
Tout lien est le bienvenu. Si j'ai manqué un partage, ou un titre en français, merci de nous l'indiquer !

Mise à jour du 25/05/2020

18 sept. 2018

La môme aux dollars_Einer Frisst den anderen (1964) VO + STFR

Dans une chambre d'hôtel sur la côte adriatique, une blonde voluptueuse s'ébroue sur son lit au milieu d'un matelas de billets, sur fond de musique jazzy provenant de son transistor radio. Au même moment, un grand type rigolard armé d'un revolver et au volant d'une décapotable, en poursuit un autre à pied et désarmé dans la vieille ville de Dubrovnik. Manifestement, cette poursuite est le résultat d'un désaccord quant au partage du butin d'un hold-up et le poursuivi est précipité du haut des remparts médiévaux, ce qui règle en apparence la question. Entretemps, le tenancier de l'hôtel se rend dans la chambre de la blonde pour lui demander de faire moins de bruit. Cette dernière range en catastrophe les billets puis tente de vamper l'intrus, mais celui-ci repère une grosse coupure qui traînait, alors que le programme musical de la radio est interrompu par un flash info annonçant qu'une vaste chasse à l'homme est menée pour retrouver les auteurs d'un cambriolage sanglant sur un navire américain ramenant pour un million de dollars usagés dans leur mère patrie...

https://www.psychovision.net/films/critiques/fiche/1951-mome-aux-dollars-la

Alors là je dis Bis ! 
Traduction maison joyeusement adaptée de sous-titres anglais trouvés sur le web.