23 févr. 2017

Harcelée !! (1978) VO + STFR

Kumiko, femme policier, est amoureuse de Tamura, le chef de service de son commissariat. Mais Tamura, homme à femmes, lui préfère ses collègues secrétaires. Terriblement frustrée, Kumiko finit par être harcelée par ses propres fantasmes : chaque fois qu'elle pense à Tamura, elle s'imagine en train d'être sauvagement agressée par un violeur invisible. Jusqu'au jour où elle est victime d'un viol bien réel. Tamura mène l'enquête, et c'est l'occasion rêvée pour Kumiko de se rapprocher de lui. 
sous-titrage maison

Je n'aime pas le genre "roman porno", n'ayant pas d'attirance pour les perversions et frustrations filmées (que ce soit bien ou mal fait), mais là c'est moins tordu et donc assez à part pour vous le proposer en traduction maison et en partage mega.
Situations cocasses, notamment quand la policière interroge des suspects en pleine "action", musique classique ou guitare rock en fond, film assez court pour qu'on n'aie pas le temps de s'ennuyer. C'est du bis comme je l'entends, c'est-à-dire qui ne se prend pas trop la tête et évite néanmoins le ridicule.

Un peu de lecture :
http://www.cineclubdecaen.com/realisat/hasebe/harcelee.htm
"Film policier à la mise en scène électrique et puissamment rythmée par des extraits de symphonies de Beethoven. On y retrouve la star Asami Ogawa dans l'un de ses meilleurs rôles de femme fragile, timide et sentimentale tourmentée par ses propres désirs."

"Harcelée est un objet sulfureux et trouble typique du Pinku Eiga, où le machisme se dispute au féminisme dans un postulat surprenant."

"(...) son long-métrage s’égare parfois du côté du film bis par la maladresse du jeu de certains acteurs." Mais c'est super ça, monsieur !







La vidéo :
https://mega.nz/#!L99T1CTD!GA6_0Cserzh8GitoML1tPt5coxS_XVGH_ZAvsr5nd70

Les sous-titres maison : 
https://www.sub-titles.net/subtitles/fr-osou%21-1978/JjND 
Traduit depuis un sous-titrage anglais trouvable sur le net.

7 commentaires:

  1. ça me semble bien tordu.
    Alors voir ça. Merci

    RépondreSupprimer
  2. L'affiche semble celle de Raping! aka Yaru! (1978) du même réalisateur Yasuharu Hasebe.
    Je l'avais pas encore traduit car disponible en VOD
    a+

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup!!!
    J'aime bien le cinema de hasebe! toujours bien barré!

    RépondreSupprimer