16 sept. 2017

30 fusils pour un tueur (1965) VO+STFR

Connaissez-vous l'histoire de El Diablo, le bandit qui faisait régner la terreur parmi la population, et ruinait les éleveurs dans le secteur de Canyon City, près de la frontière mexicaine ?
Ce western italien vous amène à suivre  l'affrontement qui survint entre ce voleur et l'agent fédéral Jeff Benson, as du pistolet, et bourreau des cœurs à ses heures...

Titre original italien : 30 Winchester per El Diablo






 Traduction maison d'après la bande son italienne.

Une ville frontière est en but aux ravages provoqués par une bande de Mexicains sous les ordre de El Diablo. Tous les transferts de troupeaux sont l’objet d’attaques et le shérif local ne peut rien faire, les truands se réfugiant systématiquement au Mexique. Arrive un brave cow-boy, Jeff Benson, qui bouscule Black,  un truand local, à la solde de El Diablo.
Jeff tombe amoureux de la fille du shérif, devient ami avec le fils, mais se rend vite compte qu’un espion renseigne les Mexicains.  



El Diablo et Rosario

Jeff Benson



Pamela, fille du shérif
On en parle ici : 

Le réalisateur, Gianfranco Baldanello (pseudonyme au générique : Frank G. Carrol), réalisa auparavant Tuez Johnny Ringo (Uccidete Johnny Ringo), puis ensuite quelques autres films, d'espionnage et western notamment, comme Le Rayon infernal ( Il raggio infernale, avec Gordon Scott, 1966), Ringo ne devait pas mourir (I lunghi giorni dell'odio, 1967), Black Joe (Black Jack, 1968, avec Robert Woods), Un colt dans la main du diable (Un colt in mano del diavolo, 1972), Le fils de Zorro (Il figlio di Zorro,1973, avec William Berger et Fernando Sancho). 
Tout ça mérite de faire des recherches, d'ailleurs, pour voir si une édition DVD existe, ou si une trad est possible.

A regarder de préférence avec la piste son italienne, bien sûr. Le fichier avi (1,37 Go) comporte sinon la version anglaise, et une traduction superposée en russe.

17 commentaires:

  1. merci pour ce film et ce travail de recherche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir. C'est un western mineur mais agréable et bien rempli d'action, c'est le principal.
      Carl Möhner, dans le rôle principal, manque de prestance et de charisme, mais je serai indulgent pour le reste du casting jouant shérif, fils et fille du shérif, bandit et acolytes.

      Supprimer
  2. Good job comme dirait mon boss ! Encore merci.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce titre sans doute mineur mais qui représente tout de même une découverte.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce film dont j'ignorais l'existence.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette découverte, cool.

    RépondreSupprimer
  6. Un bon petit film où l'on retrouve l'acteur Carl Mohner qui avait joué auprès de Fernando Sancho dans "Un colt pour Mc Grégor". On le retrouve aussi dans l'excellent polar de Jules Dassin : "Du rififi chez les hommes" avec Jean Servais. Le film nous permet d'apprécier le charme slave de la brunette Mila Stanic....

    RépondreSupprimer
  7. Le western italien est de retour sur "Le bis..." !
    Hip, Hip-Hip... !!!
    Grand merci à toi.

    RépondreSupprimer
  8. Merci à tous pour votre participation au blog. La prochaine trad est en route, une parodie de film d'espionnage des années 60.

    RépondreSupprimer
  9. Merci Bien pour ce travail, je n'ai pas encore vu ce western mais on va bien l'apprécier grâce à vous :)

    RépondreSupprimer
  10. Merci d'avoir exhumé ce petit western bien sympathique, et surtout peu projeté après sa sortie. et merci pour la traduction...

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour la trad de ce spaghetti que je ne connais pas et que je vais découvrir grace à toi.

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour de western spaghetti

    RépondreSupprimer