19 déc. 2014

La crypte du vampire - La cripta e l'incubo (1964)



Laura (Adriana Ambesi), fille du Comte Ludwig Von Karnstein (Christopher Lee), est en proie à de terribles cauchemars chaque nuit. Elle imagine qu’elle est la réincarnation de son ancêtre, Sheena la sorcière, condamnée au bûcher. Dans ce vieux château sinistre, Rowena, la gouvernante, utilise les pouvoirs de medium de Laura, lors de ses crises, pour tenter de faire revenir Sheena. 



Sous-titres maison
Imdb

18 déc. 2014

Alice in Wonderland : An X-Rated Musical Fantasy (1976) VOST

Cinéséance vous offre le film qui ravira toute la famille - du moins lorsque les enfants seront sagement couchés et éloignés - et vos amis, pour passer d'excellentes fêtes de fin d'année. 
Quoi de plus gai qu'un réveillon du nouvel an au son d'une jolie musique entraînante, et en admirant des chorégraphies enjouées avec de merveilleux acteurs et actrices dans de beaux costumes, sur un scénario certes connu mais traité d'un point de vue des plus novateurs (à l'époque ...) ?

10 déc. 2014

Meurtres à la Saint Valentin (1981) - My bloody Valentine VOST

Je pioche dans le genre horreur, et je tombe sur ce film, sans doute déjà vu en VF, mais j'en ai traduit quand même les sous-titres anglais, pour les coller à une jolie version originale en mp4 de 1,30 Go.
Des meurtres très sanglants mais qui ont un côté très théâtral, leur auteur a même la délicatesse d'envoyer des messages sucrés en forme de coeur à ses victimes... Saint Valentin oblige !
Et contrairement à ce que le contexte peut laisser croire, ce n'est pas un film mineur. Ah ah ah....


Sous-titres maison

8 déc. 2014

Les provocatrices (1972) VOST

 Imdb

 La sexploitation à la mode allemande. Une succession d'"histoires vécues" et racontées par des écolières et jeunes filles, avec le commentaire d'un pseudo-reporter en voix off  (dont la moralité laisse à désirer).

Je propose le partage pour  montrer un exemple de cinéma bis tel qu'il peut s'égarer sur des sentiers douteux. A prendre avec précautions.

C'est malin comme présentation, mais au service d'un discours subversif, avec des arguments machistes, mysogines, et même carrément dangereux parfois. Comment accepter  que des adolescentes soient presque systématiquement, comme ici, présentées comme coupables plutôt que comme les victimes qu'elles sont à l'évidence, sauf à être maquereau et/ ou stupide dans l'âme ?

Attention : Le titre français lui-même reprend la thèse majeure du cinéaste (et des producteurs sans doute) : c'est la faute des filles si elles sont victimes des hommes.  

Sous-titres maison inédits

5 déc. 2014

Le pont des soupirs (1964) - Il ponte dei sospiri (1964) VOST

Ah, Venise, ville de charme et de mystères, ses îles et îlots innombrables, théâtre de bien des drames et des intrigues en tous genres...

Voici un film de cape et d'épée épique, qui tombe à pic pour cette fin d'année.
Merci le cinéma italien des années 60 !

Sous-titres maison inédits